Issy-les-Moulineaux Vanves Boulogne-Billancourt Meudon

Question au gouvernement autour de notre politique d’égalité des chances pour les enfants et la jeunesse

Le manque de perspectives et les failles potentielles de la promesse républicaine entraînent un sentiment d’abandon grandissant chez les jeunes Français. Conscient de cette situation, le président de la République a d’ailleurs lui-même rappelé que “l’égalité des chances n’est pas encore effective aujourd’hui dans notre République.”

Pour lutter contre une forme de déterminisme social, le Gouvernement a déployé un grand nombre de mesures comme les “1000 premiers jours de l’enfant”, les Cités éducatives, le plan “1jeunes1solution” ou encore les aides spécifiques pour les quartiers prioritaires de la ville.

Alors qu’ils n’ont ni influence politique ni économique, et que le développement sain des enfants est crucial pour l’avenir de toute société, il nous appartient de renforcer l’accès aux droits des moins de 25 ans et de respecter les engagements de la France en termes d’égalité des chances tels qu’inscrits dans l’ODD 10 de l’Agenda 2030. 

Aussi, Monsieur le ministre, comment envisagez-vous de rendre plus lisible notre politique d’égalité des chances, de restaurer la confiance des jeunes et de les rendre acteurs au présent de leur avenir ?

 

FDVA 2 : Lancement de la campagne 2021

florenceprovendier fr fdva 2 lancement de la campagne 2021 visuel fdva 2 2021 associations

L’appel à projets 2021 du Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA) est ouvert dans les Hauts-de-Seine.

Il permet de financer des aides au fonctionnement et à l’innovation sociale des associations.

Cette année une attention particulière sera portée :
– Au financement de projets à destination des publics les plus fragiles
– Aux associations fortement impactées par la crise sanitaire (ex. sportives et culturelles)
– Aux associations de moins de 2 salariés

Informations et dépôt des dossiers de candidature avant le 1er avril 2021 à midi : http://ile-de-france.drjscs.gouv.fr/spip.php?article1370

Je suis à votre écoute pour toutes précisions et vous remercie pour votre engagement.

Aide sociale à l’enfance : Xavier IACOVELLI et Florence PROVENDIER dénoncent « des dysfonctionnements inacceptables dans le deuxième département le plus riche de France »

florenceprovendier fr capture decran 2021 03 04 a 11 31 39

Depuis des années, la presse se fait le relais de situations dramatiques au sein de l’Aide sociale à l’enfance dans le département des Hauts-de-Seine.

Nous n’avons eu de cesse, parlementaires de la majorité présidentielle des Hauts-de-Seine, de multiplier nos actions, afin que les manquements soient traités ; courriers au Président du Conseil départemental, visite des foyers et des hôtels (600 enfants y résident, dans des conditions d’hébergement médiocre et souvent sans véritable encadrement), rencontre des personnels (30% de départ depuis la restructuration de l’ASE), enquête parlementaire sur les conséquences de la crise sanitaire sur les enfants et la jeunesse.

Ces dysfonctionnements sont inacceptables dans le deuxième département le plus riche de France qui, tout en enregistrant un excédent budgétaire de 1,5Md€ en 3 ans, laisse de trop nombreux enfants livrés à eux-mêmes voire les place en danger…

Retrouvez notre CP complet

Consultez mes lettres d'information

derniere nl manuscrit

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to documentation.

Newsletter #4
Newsletter #3
Newsletter #2
Newsletter #1

Mon parcours

portrait florence provendier

J’ai un double parcours professionnel de cadre dirigeante en entreprise et en ONG. Depuis toujours, mon moteur est de m’investir sans relâche pour un monde plus éthique, plus juste. A ce titre, je suis bénévole dans des associations qui défendent les droits de l’enfant, l’éducation et l’avenir de la planète. Née à Saint Denis (93), j’ai eu la chance de grandir dans les Côtes d’Armor et habite à Issy-les-Moulineaux depuis près de 30 ans. Épicurienne dans l’âme, j’ai fait l’école hôtelière de Dinard, avant de poursuivre mes études à Londres puis à Cergy où j’ai obtenu en 1988 un M.B.A à l’ESSEC, tout en travaillant. Forte d’une solide expérience en entreprise, j’ai contribué à faire grandir des organisations avec un goût affirmé pour le développement, la communication et la R.S.E, mais avant tout celui de fédérer les femmes et les hommes avec lesquels j’ai travaillé. En 2011, je vais à Saint Jacques de Compostelle et décide de m’engager professionnellement dans l’humanitaire. Je rejoins le mouvement En marche! en 2016 pour la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron.

Suppléante de Gabriel Attal lors des élections législatives de 2017 dans la dixième circonscription des Hauts-de-Seine, je deviens députée le 17 novembre 2018 à la suite de sa nomination au gouvernement. À l’Assemblée, je siège à la commission des affaires culturelles et de l’éducation, qui traite également des sujets relatifs à la vie associative et au sport.

L'équipe

florenceprovendier fr hp photo 2020 09 25 18 16 27

Romain Plusse

Collaborateur parlementaire
 

Après une licence en sciences politiques à l’Université Libre de Bruxelles, Romain Plusse poursuit ses études en master “relations internationales parcours négociations et expertises internationales” à Sciences Po Strasbourg. Engagé dans le milieu associatif, il est responsable régional du Rotaract.

Une fois diplômé, il rejoint le cabinet du Président de la commission des Affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale avant de devenir collaborateur parlementaire de Florence Provendier. Au sein de l’équipe, Romain s’occupe du suivi du travail législatif, des relations institutionnelles et politiques.

agnes copin

Agnès Copin 

Collaboratrice parlementaire
 

Riche de nombreuses expériences professionnelles, Agnès Copin évolue d’assistante de direction à responsable des ressources humaines en passant par commerciale et office manager.

En 2019, elle rejoint  l’équipe de Florence Provendier en tant que collaboratrice parlementaire chargée de la gestion administrative et des relations sur la circonscription.