Proposition de loi visant à lutter contre la haine sur internet (Mme Fabienne Colboc, rapporteure pour avis)

« Dans l’espace numérique, les enfants sont seuls, livrés à eux-mêmes et aux autres, seuls face à la diversité des manifestations de haine. Cette situation est totalement contraire au principe réaffirmé par la Convention internationale des droits de l’enfant selon lequel l’enfant a besoin d’une protection spéciale.(…) »