QAG, comment empêcher que des enfants confiés à l’ASE soient livrés à eux-mêmes dans des hôtels ?

Ma question au secrétaire d’Etat chargé de la protection de l’enfance : Il est de notre devoir de parlementaires de garder un œil particulièrement attentif sur les conditions d’accueil des 341 000 enfants confiés à l’aide sociale à l’enfance (ASE). Ils étaient 30 hébergés dans cet hôtel de Suresnes, 90 dans la Sarthe en novembre 2018 et 314 en Seine-Maritime cette même année. Combien sont-ils réellement livrés à eux-mêmes ? Nous ne savons pas, seuls des chiffres fuitent dans la section « faits divers » de nos quotidiens régionaux à chaque drame. M. Adrien Taquet et Mme Agnès Buzyn ont sollicité l’Igas. L’inspection devra mener une mission de contrôle de l’Aide sociale à l’enfance dans les Hauts-de-Seine. l’IGAS devra également dresser « un état des lieux complet au niveau national sur la situation des mineurs hébergés dans des lieux non habilités ».